Menu de Navigation
Road Trip USA : Jour 2 Alcatraz et Ballade à San Francisco

Road Trip USA : Jour 2 Alcatraz et Ballade à San Francisco

Par sur Août 2, 2016 dans Blog | 0 commentaires

Première nuit à l’hôtel

Première nuit à l’hôtel. Lever aux aurores. Ce n’est pas vraiment la faute au décalage horaires mais plutôt au bruit incessant de la circulation sur Lombard street. Au risque de me répéter, si vous descendez dans un hôtel sur Lombard Street et que vous n’avez pas un sommeil de plomb, ne prenez pas une chambre côté rue ou assurez-vous de l’extrême qualité de l’insonorisation (mais ça, c’est plus compliqué). Nous pouvons au moins en tirer un avantage : nous avons tout notre temps pour nous rendre au Pier 33 pour Alcatraz.RB4C0726 Tellement notre temps d’ailleurs que l’on finira presque par arriver en retard…puisqu’il faut en principe être présent 30 minutes avant l’heure d’embarquement. En fait tout le monde patiente dans la file d’attente et nous serons parmi les derniers à monter dans le ferry.

Chacun fait avant cela un petit passage devant le photographe qui vous fait poser devant une « magnifique » reproduction de l’île, photo que vous pouvez acheter à votre retour en souvenir. Le ferry est très grand, à étage et tout est prévu à l’intérieur pour manger un petit truc et boire. Il est possible de rester à l’abri ou de se rendre sur les ponts pour profiter de la vue et éventuellement prendre quelques clichés du port et de l’île. Le trajet est rapide, une dizaine de minutes. Il vaut mieux prévoir une veste ou un pull, à la fois pour la croisière, le soleil n’ayant pointé son nez que vers 11 heures et pour la visite de l’île.

Alcatraz

Alcatraz est un fort militaire de la seconde moitié du 19ème siècle, converti en prison fédérale de 1934 à1963. Des indiens l’ont occupé pendant 2 ans. Le fort est surtout connu pour ses prisonniers célèbres comme Al Capone et les tentatives d’évasion.

RB4C1074Notre groupe arrive le premier sur Alcatraz. Les premiers bâtiments sont ceux de l’administration. Les visiteurs sont invités à se regrouper devant le Ranger qui se lance dans un assez long discours…difficile de vous dire de quoi il s’agissait exactement, à la fois parce que je n’ai pas tout compris et parce que nous sommes également descendus parmi les derniers et que le discours du Ranger avait débuté depuis un moment, mais Alcatraz faisant partie des parcs nationaux, un certain nombre de consignes sont à respecter. Au même endroit des brochures dans diverses langues sont à disposition, moyennant 1 dollar.

Nous voyons quelques personnes emprunter le chemin menant à la prison et décidons de les suivre. Grand bien nous fasse, cela nous aura permis d’arriver cette fois parmi les premiers afin de nous munir des audio guides et d’entamer la visite de la prison avant qu’il n’y ait foule.

L’intérieur de la prison

L’audio guide est vraiment bien fait : explications, anecdotes. Des cellules sont aménagées. Les étages ne se visitent pas, tout se passe au rdc. Le tout est agrémenté de photos de prisonniers célèbres, de gardiens, de panneaux explicatifs.  Les évasions les plus célèbres sont évoquées : « bataille d’Alcatraz », l’évasion qui a inspiré le film L’évadé d’Alcatraz… Il est possible de pénétrer dans certaines cellules, notamment celle d’isolement où le prisonnier était enfermé dans le noir complet. La visite est donc vraiment instructive, bien organisée. Je crois que je m’attendais à des conditions de détention encore plus dures, la faute aux films certainement, même si c’était déjà pas mal ! La propreté des lieux, même si la prison est évidemment vétuste, y est peut-être aussi pour quelque chose.

Quelques conseils pour cette visite : réserver vos billets à l’avance. Si vous choisissez de partir le matin, prenez la première heure de visite et tâchez d’arriver les premiers dans la prison. Retirez votre casque audio quelques secondes, vous verrez comme des visites avec audio guides ont l’avantage de garder les lieux quasi silencieux…

L’extérieur de la prison

A la fin de la visite, petit passage rituel par la boutique souvenirs. Il est temps de nous rendre dans les lieux que nous avions laissés de côté en arrivant, notamment la lighthouse, les jardins, la cour de récréation. D’autres bâtiments ne sont pas visitables, comme la maison du directeur qui est en ruine, l’école, les appartements des gardiens qui y vivaient avec leur famille et la plupart des usines où travaillaient les détenus. Des animations sont prévues à heure fixe. Le site offre aussi de jolis points de vue sur la baie de San Francisco et au loin le Golden Gate Bridge (si le temps le permet). Vous pouvez repartir à l’heure souhaitée, sur l’un des ferries qui aura déposé les prochains visiteurs. Des visites sont également possibles en fin de journée.

City Hall

RB4C1112De retour à San Francisco, et alors que nous avions prévu de nous rendre au Golden Gate Bridge, celui-ci nous étant apparu dans le brouillard, nous décidons finalement de visiter la partie Est en descendant en bus jusqu’au City Hall. Nous nous retrouvons dans le centre administratif, avec quelques beaux bâtiments. L’ambiance est différente de la veille, plus classique je dirais, avec bâtiments administratifs, grandes artères commerçantes. Un petit parc entier en face du City Hall est occupé par des SDF. C’est quand même assez spécial. On retrouve d’ailleurs souvent un peu partout où nous sommes passés depuis hier des couvertures et effets délaissés. J’avoue que l’ampleur des choses m’a un peu surpris…

Market Street, Chinatown et Union Square

Nous remontons une petite partie de Market Street en direction de Chinatown qui regroupe l’une des plus importantes communautés asiatiques. Rien de particulièrement intéressant sur cette partie de Market Street. Nous faisons halte à Union Square où l’on peut retrouver les plus grands et les plus chics magasins. Si Union Square et ses environs proches sont considérés comme le centre du shopping, ce n’est pas pour rien. Sachez néanmoins que dans la boutique Levi’s, les jeans sont quasiment au même prix qu’en France… Chinatown est typique, coloré et très étendu. Nous marchons depuis ce matin, sauf petite pause ce midi, et nous nous contenterons de la rue principale. Après une halte dans un café, nous passons à Financial District et marchons jusqu’au Ferry Building, avec ses restaurants, cafés, son marché paysan et ses boutiques gastronomiques.

Fisherman’s Wharf

Il commence à se faire tard et nous reprenons le bus afin de rejoindre Fisherman’s Wharf. Pourquoi ne pas tenter une petite clam chowder ? Peut-être parce qu’il y a tellement de monde qu’il est impossible d’avoir une table sans attente préalable. Et manger une soupe dehors alors que le vent souffle et que les températures sont basses, ce n’est pas agréable…On retentera une prochaine fois et nous contenterons d’un plat tout prêt. Après autant de kilomètres parcourus dans la journée, nous nous écroulons rapidement de sommeil…

Laisser un commentaire