Menu de Navigation
Road Trip USA : Jour 3 Ballade à San Francisco

Road Trip USA : Jour 3 Ballade à San Francisco

Par sur Août 2, 2016 dans Blog | 0 commentaires

Ballade à pied dans la ville de San Francisco.

L’intérêt d’une fatigue extrême est de transformer un sommeil léger en sommeil lourd. Après enfin une nuit complète, nous rechaussons nos baskets et reprenons le parcours du premier jour, à savoir les lacets de Lombard Street. Nous devrions avoir des fesses et des cuisses en bêton à l’issue de ces cinq jours ! Cette partie de Lombard Street se descend également en voiture. Elle est d’ailleurs très fréquentée et les occupants des véhicules ont à chaque fois l’air d’apprécier la descente. Qui dit descente dit montée préalable. Armez-vous de patience si vous vous y rendez en heure de pointe (c’est-à-dire tout le temps sauf tôt le matin mais si le brouillard n’est pas totalement levé, la vue est moins belle). Le Cable Car y dépose les piétons. Le lieu est très prisé pour sa vue sur le quartier de Telegraph Hill.

La Coit Tower

Nous reprenons la route vers la Coit Tower. Le monument est érigé à la gloire des pompiers. Les visites débutent à 10 heures, l’entrée coûte 8 dollars par personne pour les adultes. L’intérieur est décoré de fresques murales et un ascenseur vous amène au sommet de la tour avec une vue à 360 degrés sur San Francisco et les alentours. Petit plus pour les photos, certaines fenêtres ont été ouvertes afin d’offrir aux visiteurs une meilleure vue.

En empruntant les Filbert Steps et en passant devant le siège de Levi’s Strauss, nous rejoignons le port.

L’exploratorium

Nous avions dans un premier temps l’intention de nous rendre au Golden Bridge puis finalement, en attendant que le ciel se dégage, nous décidons de visiter l’Exploratorium, musée de la science, des arts et perception humaine, compris dans le San Francisco City Pass. Si vous avez des enfants ou avez gardé une âme d’enfant, c’est une sortie sympathique.  Le musée présente un grand nombre d’ateliers expérimentaux ludiques. Pour en faire le tour correctement, il faut quand même prévoir quelques heures. Nous l’avons fait beaucoup plus rapidement. A la sortie de l’Exploratorium, nous prendrons le tramway dans le but de nous rendre à Fisherman’s Wharf et ainsi terminer la visite que nous avions commencé le premier jour. Nous goûterons finalement à la clam chowder, dans un restaurant assez moyen. Ça doit valoir le coup de pousser un peu plus loin et d’éviter les restaurants à touristes avec stands…

La Golden Gate Bridge Area

Le temps s’est dégagé et nous longeons la plage jusqu’au Ghirardelli Square. Passage par la boutique du Célèbre chocolatier pour quelques achats. Il y a beaucoup d’attente pour entrer dans le restaurant.

Nous reprenons le chemin vers le Golden Gate Bridge via Fort Mason, Marina Boulevard, Crissy Field. Un autre décor : pistes cyclables, plages, dunes, aires de pique nique. Nous arrivons enfin au pied du pont. Il est possible de prendre un peu de hauteur en montant au sommet de Fort Point dont la visite est gratuite (don). On comprend mieux pourquoi le pont est considéré comme un chef d’œuvre d’ingénierie. Les vents sont effectivement violents et les courants forts dans la baie de San Francisco. Les éclaircies illuminent la couleur rouge oranger de l’édifice. Un chemin situé à côté du Warming Hut mène à un point de vue. Un peu plus loin la statue de Joseph Strauss. C’est là que l’on rejoint les arrêts de bus et navette.

Palace of Fine Arts

Nous rebroussons chemin et faisons un dernier arrêt au Palace of Fine Arts et son lac. Le monument est superbe mais malheureusement, le brouillard de fin de journée commence tout doucement à faire son apparition dans la baie. La journée se termine sur cette note. Les kilomètres se sont à nouveau enchaînés mais il est tout à fait possible de se rendre au Golden Gate Bridge en bus ou de se garer à Crissy Field et terminer à pieds.

Laisser un commentaire